Rénovation urbaine

Une ambition solidaire à l’échelle de l’agglomération

  • Un rééquilibrage du parc de logements inscrit au 5ème PLH
  • Un projet porteur d’une revitalisation économique
  • Une approche intégrée de cohésion sociale
  • Un projet opérationnel dès demain
  • Un partenariat pour le financement
  • Un changement d’image rapide inscrit dans un projet urbain d’ensemble

7 sites au cœur d’une démarche solidaire

« 1 habitant sur 10 est concerné »

  • Le Plateau de Haye (Nancy, Maxeville, Laxou)
  • Saint-Michel – Jéricho (Saint-Max, Malzéville)
  • Mouzimpré (Essey-les-Nancy)
  • Jartom (Tomblaine)
  • Les Provinces (Laxou)
  • Haussonville (Nancy)
  • La Californie (Jarville)
  • Les Nations (Vandœuvre)

Plus d’information sur le site du Grand Nancy

33 500 habitants environ
700 ha (5 % du Grand Nancy)
13 785 logements sociaux

Les Nations – Vandœuvre

Situation géographique

Le quartier des Nations se situe sur la commune de Vandœuvre-lès-Nancy.
Le site occupe le pied des coteaux Sud qui ceinture l’agglomération.

Genèse

Une Z.U.P. de 2ème génération conçue comme une ville nouvelle et construite entre 1968 et 1974 en contrebas du village existant.

Repères

Dès le milieu des années 90 une réflexion est engagée sur la lisibilité générale du tissu urbain des Nations en élaborant un Projet de ville (Projet Jean-François Revert -1996). Le manque d’affirmation de la fonction centrale du site des Nations et l’ampleur du secteur conçu comme un agrégat de quartiers cumulant plusieurs échelles urbaines imposent une approche globale et différenciée.

Depuis l’adoption du projet urbain en 1996 le quartier se recompose progressivement autour de pôles d’attractivité reliés par quatre grands axes (Axe Vert, boulevard de l’Europe, rue de Belgique, rue de Hollande) qui convergent vers le centre des Nations appelé à être transformé pour constituer un nouveau centre ville dénommé « Cœur de Ville ».

Plusieurs quartiers s’organisent autour du cœur de ville : Vand’Est, Trêve Fribourg Forêt Noire, Cormorans, Rue du Portugal…

Les interventions sur le bâti social sont conduites pour accompagner l’émergence de ces nouveaux espaces publics.

Objectifs

  • Renforcement de la centralité autour d’un axe vert réunissant les principaux équipements publics, commerciaux, et de loisirs,
  • Requalification urbaine des axes routiers et notamment du boulevard de l’Europe,
  • Réorganisation des îlots urbains pour une meilleure gestion des rapports entre l’espace public et l’espace privé.

Le Site aujourd’hui

Les chiffres clefs du territoire

  • 15 843 habitants sur une surface de 120 ha, soit la moitié de la population de Vandœuvre-lès-Nancy.
  • 5 178 logements sociaux répartis sur 100 immeubles.

Opérations réalisées

  • 3 200 logements réhabilités,
  • 516 démolitions,
  • 203 ventes de logement sociaux.

Le site demain

1er enjeu

Créer un « Cœur de ville » et recomposer le tissu urbain autour de pôles d’attractivité reliés par des grands axes : aménagement de l’Axe Vert, poursuite de la transformation du boulevard de l’Europe en boulevard urbain, aménagement des cœurs d’îlots…

2ème enjeu

Valoriser les quartiers d’habitat : permettre la construction de logements, achever les réhabilitations entreprises, systématiser les résidentialisations.

3ème enjeu

Introduire de la mixité sociale par un programme de démolitions qui sera complété par des reconstructions.

Actions prioritaires

Création du cœur de ville

  • Revitalisation du centre commercial Les Nations,
  • Constructions de logements et d’activités,
  • Création d’espaces publics,
  • Création de l’axe piétonnier l’Axe Vert accompagné d’espaces publics et démolition d’un viaduc routier,
  • Transformation du boulevard de l’Europe en boulevard urbain.

Valorisation des quartiers

  • Démolition de 224 logements sociaux,
  • Construction de 101 logements sociaux sur site,
  • Réhabilitation de 308 logements et résidentialisation de plus de 1 800 logements,
  • Résidentialisation systématique des immeubles des Nations et création d’espaces publics au centre des quartiers d’habitat,
  • Valorisation d’équipements sportifs et culturels,
  • Réalisation de changements d’usages.

Des axes structurants (flèches oranges) sont bâtis à partir des grands pôles d’activités (cercles blancs), eux-même renforcés. De l’activité économique est amenée sur ces axes.
Entre les axes structurants, l’attractivité des zones d’habitat (chevalets bleus) est confortée par une affirmation des liaisons vertes avec le parc central (zone verte).

Eco-quartier Biancamaria

Le projet d’éco-quartier Biancamaria , dont la première phase a débuté en 2012, s’échelonnera sur 20 à 25 ans.

Retrouvez ci-dessous les plans représentant la phase 1 du projet (2012-2014), sur la parcelle située en face du centre équestre Drouot. Dans chaque lot, il y aura trois types de logements : maisons individuelles (promoteurs privés), intermédiaires (de petits bâtiments) et collectives (bâtiments de 3-4 niveaux).

L’éco-quartier Biancamaria c’est :

  • un périmètre total de 10 hectares, soit 10 fois la place Stanislas,
  • le début des travaux de la phase 1 avant la fin du 1er semestre 2012, allant jusque 2014,
  • 150 logements en phase 1 et entre 650 et 700 au total,
  • une capacité d’accueil de 1800 à 2000 nouveaux habitants.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×