www.vandoeuvre.fr

Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy

Nom des rues

Commentaire d’après « Les Rues de Vandœuvre et leur Histoire » , Association des Amis des Arts et de l’Histoire de Vandœuvre.

Choisissez un secteur ou naviguez librement :
Secteur Brabois - Bois-le-Duc
Secteur Centre Ville - Europe
Secteur Brichambeau - Tourtel - Mermoz
Secteur Village - Reclus - Jaurès - Lorraine - Vélodrome
Secteur Vand’Est - Étoile - Forêt Noire - Square d’Oslo
Secteur Nabécor - Curie - Montet Octroi - Charmois - Ste. Colette
Secteur Cheminots Lorrains - Haut de Penoy - Haut de Crévic - Parc Fleuri

Les rues du secteur Brabois - Bois-le-Duc

Avenue de la forêt de Haye
Le nom commun Haye est d’origine celtique et signifie forêt. Initialement, c’est l’ancien chemin des grandes Friches. Une route forestière traversait l’actuelle Faculté de Médecine et portait le nom pittoresque de « File de Corps » ou « Filles de Corps ».


Rue des Alpes
Elles forment le principal massif montagneux d’Europe et s’étendent sur plus de 1000 km de la méditerranée à l’Autriche. Le Mont Blanc y culmine à 4807 m. Le tourisme, été comme hiver, a apporté des ressources considérables aux vallées.


Avenue et Allée de Bourgogne
Elle regroupe les départements de la Côte-d’Or, de la Nièvre, de la Saône et Loire et de l’Yonne. La Côte-d’Or porte l’un des plus célèbres vignobles du monde.


Rue du Morvan
Cette région montagneuse forme un vaste espace forestier qui s’étend sur les départements de la Nièvre, de la Côte d’Or, de la Saône et de la Loire.


Rue d’Aquitaine
Cette région historique du sud de la France est devenue région administrative regroupant 5 départements : Dordogne, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne et Pyrénées-Atlantique. Le Périgord, la montagne et les côtes landaises et basques sont les grands foyers d’un tourisme actif.


Rue du Béarn
Région touristique du sud-ouest de la France qui vit essentiellement de l’élevage et de la sylviculture. Elle se situe dans la majeure partie du bassin du gave d’Oloron et du moyen gave de Pau.


Rue du Jura
C’est une chaîne de montagnes de France et de Suisse au climat assez rude. Localement, les vignobles dominent les plaines. L’industrie occupe une place relativement importante : mécanique de précision, lunetterie, horlogerie. Le Jura manque de grandes villes à l’exception de Dole, ce qui explique la faiblesse du secteur tertiaire. La station des Rousses attire le tourisme en hiver.


Allée de Roncevaux
Les chroniques carolingiennes rapportent que le 15 août 778, l’arrière-garde de l’armée de Charlemagne aurait été bousculée par des Basques au retour d’une campagne contre les musulmans d’Espagne. Il faudra attendre 300 ans avant que les troubadours, poètes itinérants, se saisissent de cet événement pour lui donner une dimension épique. Ce sera la Chanson de Roland, plus célèbre poème du Moyen Âge.


Rue de Franche-Comté
C’est une région de l’est de la Franc, regroupant les départements du Doubs, du Jura, de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort. L’industrie y tient une place importante grâce à l’automobile.


Rue du Languedoc
C’est un pays du sud de « l’ancienne France » qui doit son nom à la langue parlée jadis par ses habitants : la langue d’Oc. Sa capitale est Toulouse. Actuellement, il est formé de 8 départements : Haute-Garonne, Aude, Tarn, Hérault, Gard, Ardèche, Lozère et Haute-Loire. L’agriculture est dominée par la vigne. Grâce à l’irrigation, des cultures fruitières se développent. L’industrie a progressé dans le domaine des constructions mécaniques et électriques.


Rue d’Auvergne
Cette région du centre de la France couvre 4 départements, l’Allier, le Cantal, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme et s’étend sur la partie volcanique la plus élevée du Massif Central.


Rue du Dauphiné
C’est une province française qui a été attribuée au fils ainé du roi de France, le Dauphin, d’où son nom. Elle est formée des départements de l’Isère, des Hautes Alpes et de la Drôme. Sa principale ville est Grenoble.


Rue du Bourbonnais
Cette ancienne province du centre de la France a pour capitale Moulins. S’étendant au nord du Massif Central, le Bourbonnais constitue l’actuel département de l’Allier.


Rue de Normandie
Province du nord-ouest de l’ancienne France, elle est actuellement formée de 2 régions : la Basse-Normandie avec le Calvados, la Manche et l’Orne et la Haute-Normandie avec l’Eure et la Seine-Maritime.


Rue du Vivarais
C’est une région montagneuse du sud-est de la France, correspondant au département de l’Ardèche. La Loire y prend sa source au Mont Gerbier de Jonc à 1550 m d’altitude.


Rue et Allée du Beaujolais
C’est une partie de l’ancienne province du Lyonnais qui se situe essentiellement dans le département du Rhône et secondairement dans celui de la Loire. Le beaujolais est surtout célèbre par sa partie orientale, la « Côte » sur laquelle s’étend un vignoble de près de 20000 ha donnant de grands crus comme des vins plus jeunes.


Rue du Roussillon
Partie vitale du département des Pyrénées Orientales où les cultures maraîchères sont abondantes et dont la ville de Perpignan occupe le centre. Ses vins doux naturels ainsi que ses vins de table y sont réputés.


Rue du Mâconnais
Les monts du Mâconnais se situent sur la bordure orientale du Massif central, au nord du Beaujolais. Les talus calcaires sont recouverts par le vignoble qui produit des vins blancs.


Rue du Doyen Jacques Parisot
Il a été à la fois médecin, bâtisseur, administrateur, enseignant, scientifique, observateur attentif de la société contemporaine et des répercutions sur la santé physique et mentale des hommes. Il fonda en 1920 l’Office d’Hygiène d’Aide Sociale de Meurthe et Moselle. Il fut président du Comité d’Hygiène de la SDN, président du conseil exécutif de l’OMS, créateur du Centre d’Hygiène de Médecine Préventive, il favorisa la naissance de l’INRS. Ces 2 organismes se situent le long de cette rue.


Rue de Bois-le-Duc
Cette rue est un ancien chemin stratégique qui, par le plateau, allait jusqu’à Chavigny. Il a été ouvert à la fin du XIXe siècle dans le cadre de la zone fortifiée de Toul dont fait partie le fort de Pont-Saint-Vincent.


Allée du Prieuré
Ancien bois de Vandœuvre dit « Bois Impériaux du Prieuré et du Montet ». Le Prieuré existe depuis le Xe siècle. Ce monastère était situé près de l’église Saint Melaine et le bâtiment jouxtant l’église date du XVIIIe siècle. Le château du Montet, dont l’accès se trouve rue du Doyen Roubault, est érigé sur un éperon dominant à pic un vallon qui se dirige vers Nancy. Sa présence est signalée dès 1527, mais le bâtiment actuel date de 1882.


Allée des Fresnes
L’espèce la plus connu est le frêne élevé qui peut atteindre la taille de 35 m de haut sur 3 m de tour et vivre 200 ans. Il appartient à la famille des oléacées et ses feuilles sont employées en infusions diurétiques, laxatives et antirhumatismales. Elle servent également à préparer une boisson rafraîchissante : la frenette. Dans la région méditerranéenne, le frêne-orne est cultivé pour ses fleurs.


Allée des Bouleaux
D’origine gauloise, le bouleau est un arbre ou arbuste à l’écorce blanche préférant les régions tempérées et froides de l’hémisphère nord. Il est très rependu dans les pays scandinaves, au Canada et dans l’est de la France où il orne les parcs et les jardins. Il appartient à la famille des bétulacées.


Allée des Aliziers
C’est un arbre de la famille des rosacées, à fleurs blanches ou roses. Son bois est excellent pour l’ébénisterie.


Allée des Érables
C’est un arbre des forêts tempérées, à fruits secs munis d’une aile et dispersés par le vent. Il peut atteindre 40 m de haut et son feuillage, en automne, est d’un rouge éclatant. Il fait partie de la famille des acéracées.


Allée des Douglas
Ce conifère originaire de la côte ouest de l’Amérique du nord peut atteindre un âge avancé et 100 m de hauteur. Il appartient à la famille des abiétacées et on l’appelle également sapin de Douglas ou pin d’Orégon.


Allée des Chênes
Arbre commun d’Europe de la famille des fagacées, il peut atteindre l’âge honorable de 2000 ans. C’est le roi de nos forêts et le plus puissant de tous les arbres. Les druides gaulois organisaient des cérémonies à son pied et coupaient le gui accroché à ses ramures avec des faucilles d’or. Saint-Louis rendait la justice sous un chêne. Symbole de force et de courage, il couronnait les guerriers. Aujourd’hui encore, ses feuilles brodées ornent les képis des généraux.


Avenue du Parc de Brabois
Le château de Brabois et son parc magnifique sont sur le territoire de Villers. A gauche de l’avenue, se trouvent les entrées de l’INPL et du BRGM et à droite les écuries de l’Éperon de Nancy.


Rue du Doyen Maurice Roubault
Ancienne section de la N74 utilisée depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à 1960. C’est le doyen Roubault qui décida, avec l’accord de la municipalité par Monsieur Masson, de transférer à Vandœuvre le CNRS et l’Ecole de géologie.


Rue Notre Dame des Pauvres
Ancienne rue de la Vieille Côte, cette rue habrite une ravissante petite chapele dédiée à la Vierge Marie et visitée par de nombreux fidèles. Elle est située au niveau des anciennes carrières et , de sa table d’orientation, on admire un magnifique panorama sur l’agglomération nancéienne.


Chemin du Coteau
Ce chemin donne sur la rue Notre-dame des Pauvres. C’est l’amorce d’un chemin qui, passant à proximité de l’ancien moulin, regagnait Vandœuvre par l’actuel chemin du cimetière du village.


Rue de Ludres
Cette petite commune se situe dans la banlieue sud de Nancy, elle possède des industries de produits laitiers.


Allée d’Auteuil
A proximité de l’hippodrome de Brabois, cette allée porte le nom d’un célèbre hippodrome français.


Rue du Bois-Chênes-Le-Loup
Pour les amateurs de randonnée, nous conseillons ce parcours par le chemin stratégique qui partait face au chemin du cimetière. Passant sous l’autoroute A33, vous traverserez le bois Chêne le Loup et vous arriverez aux vestiges de l’oppidum du Camp d’Afrique.


Rue du Bois-de-la-Champelle
Nom d’une ancienne partie du bois de Vandœuvre.


Rue du Bois-de-la-Sivrite
Nom d’une ancienne partie du bois de Vandœuvre.


Allée du Bois-Madame
Ce bois se trouve sur le territoire de Maron, à droite de la route lorsqu’elle quitte le plateau pour rejoindre ce joli village niché dans la vallée de la Moselle.


Allée de Chantilly
A proximité de l’hippodrome de Brabois, cette allée porte le nom d’un célèbre hippodrome français.


Allée de Longchamp
A proximité de l’hippodrome de Brabois, cette allée porte le nom d’un célèbre hippodrome français.


Allée de Vincennes
A proximité de l’hippodrome de Brabois, cette allée porte le nom d’un célèbre hippodrome français.


Allée de la Forêt de la Reine
Il s’agit de la reine d’Austrasie Brunehaut ou Brunehilde. Cette forêt située dans la Woëvre au nord du toulois est parsemée d’étangs. En août 1944, les allemands arrêtèrent tous les hommes de Boucq et de Trondes, les villages en bordure de forêt. Seules 15 personnes survécurent aux 69 déportées ou fusillées.


Allée des Grandes Friches
En 1814, vaine pâture, c’est-à-dire accessible à tous les habitants du village.


Les rues du secteur Centre Ville - Europe

Boulevard de l’Europe
L’Europe est une des cinq partie du Monde. C’est la plus petite, mais aussi la plus peuplée, avec des climats tempérés qui donnent une grande variété de végétation.


Rue du Portugal
État de la Communauté Européenne dont la capitale est Lisbonne, l’agriculture reste le principal secteur d’activité.


Rue de Lisbonne
Capitale du Portugal sur la rive droite du Tage, elle fut détruite en 1755 par un tremblement de terre. La rive sud regroupe des industries tandis que la rive nord attire les touristes. Lisbonne possède de beaux monuments antérieurs au XVIIIe siècle ainsi que d’importants musées.


Rue de Florence
Florence, ancienne capitale de la toscane, est une ville d’Italie. Elle a conservé de nombreux vestiges de l’époque romaine. La famille des Médicis fut l’une des plus puissantes et fournira à la ville des chefs, des papes et deux reines à la France (Catherine et Marie). Florence est célèbre par ses monuments, son couvent, ses musées et ses bibliothèques ainsi que son école de peinture et de sculpture.


Square de l’Embellie
Embellie est la nom du lieu-dit où est construit le square.


Rue et Impasse de Turin
C’est une ville d’Italie du Nord, capitale du Piémont, qui doit surtout son importance à la construction automobile.


Allée de l’Arno
Ce fleuve italien de Toscane prend sa source au centre de l’Apennin puis passe à Florence et traverse Pise.


Rue d’Italie
Pays d’Europe méridionale qui s’étend sur deux grands ensembles de relief : l’Italie du Nord est composée du versant interne de l’arc alpin qui enserre la vaste plaine du Pô, l’Italie péninsulaire et insulaire est axée sur l’Apennin, montagne jeune prolongée par la Sicile. La Sardaigne forme un monde à part. Ses richesses artistiques et la beauté de ses paysages attirent, chaque année, énormément de touristes.


Rue et Impasse de Parme
C’est une grande ville de l’Italie centrale, elle doit sa réputation à ses violettes, son jambon et son fromage, le parmesan.


Allée de Savoie
C’est une région historique du Nord des Alpes qui devint définitivement française en 1860. Elle correspond aujourd’hui aux deux départements de la Savoie et de la Haute-Savoie.


Place de Paris
Cette magnifique ville située sur la Seine, célèbre par ses nombreux monuments et non moins nombreuses distractions, est la capitale de la France. Elle s’étend sur 105 km2 et constitue également un département.


Place de Bretagne
Région de l’ouest de la France, elle occupe la majeur partie du massif Armoricain. Deux agglomérations dominent : Rennes, capitale et seule grande ville de l’intérieur, et Brest.


Allée de Champagne
Cette province historique est située dans la partie orientale du Bassin Parisien. la Champagne viticole s’étend sur les départements de la Marne, de l’Aisne, de l’Aube et sur quelques communes de Seine et Marne et de Haute Marne. Le champagne le plus réputé vient de la Marne, les raisins sont tous de variété de pinot et il peut être brut, sec, demi-sec ou rosé.


Rue de Milan
Ville d’Italie, capitale de la Lombardie, premier foyer commercial du pays, elle possède de nombreux monuments anciens comme le château des Sforza ou le théâtre lyrique « la Scala ».


Rue et allée de Venise
Ville d’Italie du nord sur l’Adriatique, connue dans le monde entier par son Lido, sa place Saint-Marc, sa Basilique, son Pont des Soupirs, le Rialto et ses canaux sillonnés par ses non moins célèbres gondoles.


Impasse San Remo
Ville italienne sur la Riviera de Ponente, à l’aspect pittoresque et perchée sur les collines , sa station balnéaire est l’une des plus importantes du pays et le commerce des fleurs, l’un des plus actifs de la région.


Rue Carnot
Dite « le coin des renard », appelée chemin de la Grande Queue en 1812, date du Moyen Age et rejoignait à angle droit la rue de Nabécor au niveau de la rue de Bastogne actuelle. La famille Carnot fut célèbre pendant plus de 10 ans. Lazare, l’Organisateur de la Victoire, créa pendant la Révolution les 14 armées qui tinrent tête à toute l’Europe. C’est son arrière petit fils, Sadi, qui est honoré par une rue de notre ville. Élu président de la République en 1887, il fut assassiné à Lyon en 1894 par l’anarchiste Caserio.


Place de Trêves
C’est l’une des plus anciennes cités allemarides à 10km du Luxembourg et 50 km de la France. De nombreux vestiges romains rappellent son passé : la Porta Nigra, les thermes impériaux, l’amphithéâtre.


Allée et place de Fribourg
C’est une ville de Suisse et une ancienne cité médiévale bourgeoise et catholique, chef-lieu du canton du même nom, dominant un profond méandre de la Sarine. Le cœur de la vieille ville, très pittoresque, attire le tourisme.


Allée de Titisée
Ce lac d’Allemagne de la Forêt Noire, situé au fond d’une auge glaciaire, est un important centre touristique.


Rue de Kehl
C’est une ville allemande située en face de Strasbourg sur la rive droite du Rhin. Le pont de Kehl, avant 1939, était considéré comme un site touristique.
Rue des Nations Cette rue rappelle simplement que cette zone est entourée de noms de villes de différentes nations.


Rue de Gembloux
Commune de Belgique, province de Namur, les bâtiments actuels abritent l’Institut royal d’agriculture et de sylviculture. La coutellerie et les matières plastiques ne sont pas à négliger.


Rond-point Charles de Gaulle
Sous-secrétaire d’État à la guerre en 1940, Charles de Gaulle est hostile à l’armistice, rejoint Londres et lance son célèbre appel à la BBC le 18 juin. Il organise la résistance et s’impose à la tête de la France à partir de 1944 et démissionne en 1946. Il crée le RPF et revient au pouvoir en mai 1958, met fin à la Guerre d’Algérie, fonde la Ve République. Président de 1958 à 1969, il est affaibli par les progrès de la gauche et par les événements de mai 1968. Il démissionne en 1969 et meurt en 1970.


Rue de Malines
C’est une ville de Belgique de la province d’Anvers. Elle possède des fabriques de tapis et tapisseries ainsi que de meubles. En plus de plusieurs beaux monuments anciens, il est bon de signaler l’originalité de l’église Notre Dame d’Hanswijk qui présente une grande coupole à tambour dodécagonal dominant sa nef longitudinale.


Rue de Bastogne
Cette ville belge, chef-lieu d’arrondissement de la province de Luxembourg, se situe au cœur de l’Ardenne. En 1944, elle résista vaillamment à l’offensive allemande grâce aux chars de Patton.


Rue et square de Bruges
Cette ville belge fut au Moyen Age le plus grand port de l’Europe Occidentale. En plus de centaines de maisons anciennes, la ville possède des hôtels aristocratiques, un beffroi de 1282 dominant les halles gothiques datant de 1248, l’hôtel de ville construit en 1376 et achevé en 1420 et de nombreux monuments de la Renaissance.


Rue Robert Schuman
L’Homme d’État, père de l’Europe, Robert Schuman est né à Luxembourg en 1886. Député de la Moselle en 1918, sous-secrétaire d’État pour les Réfugiés en 1940, il est arrêté par la Gestapo et mis au secret dans la prison de Metz. Ainsi, le futur Président du Conseil (1947) et futur Ministre des Affaires étrangères (1948-1952) fut, à ce moment, le premier parlementaire français à être incarcéré ! La « déclaration Schuman » du 9 mai 1950 illustre bien les finalités de la construction européenne et Président au Parlement européen de 1958 à 1960, il écrivit « Pour l’Europe » en 1963, peu avant sa mort.


Allée de l’Alzette
Cette rivière du Luxembourg, sous-affluent de la Moselle, prend sa source en France et entre dans le grand-duché pour y traverser la ville.


Rue et Square de Louvain
Ville de Belgique dans le Brabant, située sur la Dyle, au milieu d’une riche région agricole, elle possède encore un grand nombre de maisons gothiques, Renaissance et baroques et d’anciens collèges du XVIIIe siècle. L’université s’est établie dans les vieilles halles aux draps du XIVe siècle, agrandies au XVIIIe siècle.


Rue d’Echternach
Chef-lieu de canton du grand duché de Luxembourg, près de la frontière allemande, il possède un centre thermal très réputé. L’abbaye de Saint Willibrord produit des manuscrits enluminés et se distingue par sa procession dansante, le mardi de la Pentecôte.


Rue de Remich
C’est une petite ville du grand-duché de Luxembourg situé sur la Moselle.


Allée de Mondorf les Bains
Bien connue pour ses stations thermales, cette ville du grand-duché de Luxembourg se trouve près de la frontière française.


Rue Jean-Henri Dunant
Ému par le spectacle des blessés de la bataille de Solférino en 1859, ses actions et ses écrits permirent en 1864 la création de la Croix-Rouge et d’une convention sur les blessés de guerre.


Les rues du secteur Brichambeau - Tourtel - Mermoz

Avenue et Allée des Acacias
Il en existe 600 espèces dans les régions subtropicales et tempérées chaudes. C’est un arbre ou arbrisseau souvent épineux de la famille des légumineuses. Il est cultivé dans les jardins d’agrément n Bretagne, dans l’île de Noirmoutier et surtout en Provence sous le nom impropre de mimosas. En hiver, ses rameaux fleuris font l’objet de commerce. La bois d’acacia franc est employé en grosse construction, menuiserie extérieure et parqueterie.


Allée des Lilas
C’est un arbuste de 2 à 5 m, originaire des confins de l’Europe et de l’Asie. Au printemps, ses grappes de fleurs mauves ou blanches sont très odorantes. Il appartient à la famille des oléacées et son nom botanique est syringa. Il en existe une variété appelée Belle de Nancy dont les fleurs sont rouge pourpré. Premières émotions amoureuses en langage des fleurs, dans certaines contrées, un rameau fleuri signifie la rupture.


Allée des Œillets
Ils peuvent être vivaces comme l’œillet du fleuriste et celui de Nice ou annuels comme l’œillet marguerite. Sa floraison est estivale et son parfum parfois entêtant. Durant la Révolution, il fut arboré par les aristocrates conduits à la guillotine. Plus tard, il devint la fleur de l’égalité. Rouge = mal d’amour et jaune = dédain en langage des fleurs.


Allée des Primevères
Fleur tant attendue car elle est l’annonciatrice du printemps. Elle fait partie de la famille des primulacées. Vivace comme la primevère des jardins ou bisannuelle comme celle du Japon, elle se cultive en semis. Candeur en langage des fleurs.


Allée des Capucines
La capucine a un lointain rapport avec les moines franciscains : les capucins. En effet, sa fleur est terminée par un éperon en forme de capuce ou capuchon en pointe. Son nom botanique esy tropaeolum et elle appartient à la famille des tropéalacées. C’est une plante annuelle à floraison estivale, originaire du Pérou. Indifférence et raillerie en langage des fleurs.


Allée des Pétunias
C’est une plante herbacée annuelle ou vivace, à port retombant, de la famille des solanacées et d’origine d’Amérique du Sud. Les pétunias sont prisés pour la garniture estivale des jardins, fenêtres et balcons.


Allée des Magnolias
Cet arbre ou arbrisseau de 3 à 8 m de haut vient d’Amérique et d’Asie. Ses grandes fleurs solitaires s’épanouissent en avril, avant les feuilles, excepté pour le« grandiflora » au feuillage persistant, cultivé sous la climat de Paris. Il existe 35 espèces appartenant à la famille des magnoliacées.


Allée des Bruyères
Il en existe 3 genres : Erica, Calluna, Daboecia. Elle peut être annuelle ou vivace selon les espèces. Ce petit arbuste fleurit d’octobre à mai ou de juillet à octobre, son feuillage est persistant, fin et léger. Il redoute les terrains calcaires, préfère les expositions ombragères et appartient à la famille des Ericacées. Solitude en langage des fleurs.


Allée des Tulipes
Cette jolie fleur en forme de vase vient de Turquie, son nom signifie turban. Elle fut importée en 1593 en Europe par un botaniste hollandais. C’est une plante vivace bulbeuse à floraison printanière. Elle appartient à la famille des liliacées. Rouge = déclaration d’amour, panaché = admiration, jaune = amour sans espoir en langage des fleurs.


Allée des Hortensias

Cet arbuste vient des régions tempérées et tropicales de l’Asie centrale et orientale ainsi que de l’Amérique du Nord. Il préfère une exposition à l’ombre et donne des fleurs en été. Ordinairement roses ou blanches, celles-ci peuvent être d’un bleu intense si le sol est riche en sels de fer et d’alumine comme celui des ardoisières. Il porte le nom botanique de hydrangea hortensis et appartient à la famille des saxifragacées.


Allée des Mimosas
C’est une plante originaire du Brésil, également appelée « sensitive » car ses feuilles se replient au moindre contact. Elle s’est parfaitement acclimatée dans le midi de la France où ses pompons duveteux d’un jaune éclatant s’épanouissent de janvier à mars. Sensible au gel, elle requiert ailleurs une culture en serre. Elle appartient à la famille des légumineuses. Sensibilité en langage des fleurs.


Allée des Roses
Les rosiers sont des arbustes rustiques aux nombreuses formes et variétés : nains, tiges, buissons, grimpants. Ils préfèrent les sols argilo-siliceux et demandent beaucoup de soins. Ils appartiennent à la famille des rosacées. Rouge et rose = amour, blanc = amour qui soupire ou pur et raffiné, thé = galanterie, jaune =infidélité ou perte d’amour en langage des fleurs.


Allée des Anémones
Son nom vient du grec « Vent », d’où son appellation poétique de « Fleur du Vent ». Elle fait partie de la famille des renonculacées. L’anémone du printemps ou fleur de Pâques est blanc et mauve et vit dans les clairières humides. L’anémone Sylvie se cache dans les bois épais. Sa corolle est blanche teintée de rose. Abandon en langage des fleurs.


Place de Brichambeau
En 1812, l’ancienne maison franche qui se trouvait à cet endroit lui donna son nom.


Rue des Myosotis
Plante herbacée velue, cultivée comme bisannuelle et qui présente au printemps de très petites fleurs roses ou bleus. Elle appartient à la famille des borraginacées. Amour véritable en langage des fleurs.


Rue des Glaïeuls
Son nom latin « gladiolus », semblable à un glaive, souligne bien ses feuilles raides, longues et pointues lui donnant un aspect guerrier. La glaïeul est une plante bulbeuse, à floraison estivale de la famille des iridacées. En un imposant bouquet, il récompense les exploits sportifs. Provocation en langage des fleurs.


Rue Paul Bert
Physiologiste de formation, il fit des recherches touchant à la médecine. Il les abandonna pour la politique. Ministre de l’Instruction Publique, 1881-1882, il contribua aux réformes sur l’enseignement.


Avenue des Jonquilles
Cette petite plante bulbeuse à floraison printanière aime les endroit humides. La Petite Jonquille a des feuilles très fines et son parfum entêtant est proche de celui de la fleur d’oranger. La Vraie Jonquille aussi appelée Campernelle, embaume la campagne d’un parfum suave et pénétrant et s’épanouit en très grand nombre. Ele appartient à la famille des amaryllidacées. La jonquille signifie affection partagée en langage des fleurs, alors que le narcisse signifie égoïsme.


Rue Désiré Masson
Maire de Vandœuvre de 1945 à 1963, il fut un dirigeant départemental du mouvement de résistance « Libération Nord ». A ce titre, il fédéra dès fin juillet 1944 celle de Vandœuvre, organisant notamment une réunion de toutes les tendances de l’époque à l’ancienne mairie (l’École Jules ferry). Président de la délégation provisoire, il fut élu maire l’année suivante, aux premières élections municipales de la IV ème République. Laïc convaincu, il sut donner à Vandœuvre, au cours de ses 4 mandats, l’élan nécessaire qui en fera la 2ème ville du département.


Route de Mirecourt
Ancienne portion de la RN 57 de Besançon à Nancy. Mirecourt est une petite ville située sur le Madon dans le département des Vosges. Elle doit sa réputation à ses dentelles et broderies.


Rue Raphaël Lang
En 1912, Emmanuel Lang, propriétaire des tissages situés à l’emplacement du lycée Bonsecours, commençait à bâtir une cité ouvrière sur un terrain appartenant auparavant à Monsieur Tourtel (brasserie de Tatonville). La guerre interrompit les travaux qui s’achevèrent en 1922, l’impasse prit le nom du fondateur de l’usine.


Rue Raymond Poincaré
Né à Bar-le-Duc en 1860, élu Président de la République de 1913 à 1920, ce lorrain fut un des acteurs principaux de la Grande Guerre et décida, en particulier, de nommer Clémenceau à la tête du gouvernement. Il ne faut pas le confondre avec Henri, son cousin, brillant mathématicien, né à Nancy en 1854.


Rue Émile Zola
Cet écrivain français, né à Paris en 1840, passa ses 18 premières années à Aix en Provence où il intéressa la municipalité pour son projet d’abduction d’eau grâce à un canal qui porte encore son nom. Son amitié avec Paul Cézanne inspira toute une partie de son œuvre en ensoleillant sa vie malgré de tristes évènements. Vers 1870, il se lança dans le journalisme et rédigea la lettre « J’accuse » qui innocentait le capitaine Dreyfus. Il joua un rôle dans l’histoire du théâtre en adaptant pour la scène certains de ses écrits.


Rue Catherine Opalinska
Anciennement chemin de Vandœuvre à Jarville. Cette princesse était l’épouse de Stanislas Leszczynski, ex roi de Pologne devenu Duc de Lorraine. Sa fille Marie épousa Louis XV. Stanislas et Catherine furent ensevelis dans l’église Notre Dame de Bonsecours.


Rue Louis Guingot
Il étudie l’Art à Paris à partir de 1884, puis rejoint l’École de Nancy. Il a peint des fresques murales pour l’Hôtel Thiers, la fresque géante du pavillon d’entrée de l’Exposition Internationale de Nancy, des œuvres de chevalet et a inventé la technique du camouflage pendant le 1ère Guerre Mondiale.


Rue Charles Fridrich
L’école de Nancy est le fer de lance de l’art nouveau en France au début du XXe siècle. C’est une alliance provinciale d’industries d’art, essentiellement inspirée par les formes végétales et animales. Cette alliance s’appuie sur une recherche d’utilisation poussée dans la verrerie, la ferronnerie, l’acier, le bois pour permettre de mettre le beau dans les mains de tous et de permettre ainsi de faire rentrer l’art dans les foyer. Charles Fridrich, décorateur a participé activement à cette école, avec Louis Majorelle, Eugène Daum, Henri Bergé, Emile Gallé, etc.


Rue Jean Lamour
C’est l’ancien tracé de la RN 57. Ferronier et artiste, il conçut les grilles de la place Stanislas. Sa maison était située à l’emplacement du centre commercial Saint Sébastien à Nancy.


Parc Robert Bentz
Architecte de l’Université de Nancy, nous lui devons l’Ecole de Chimie, l’Ecole des Mines et de nombreuses constructions scolaires et universitaires. Il est décédé le lundi de Pentecôte 1962 dans un accident de voiture.


Rue Jean Mermoz
Ancien tracé de la RN 57 avec la rue Jean Lamour. Pilote à la société Latécoère qui devint l’Aéropostale en 1927, il survola de nombreuses fois la cordillère des Andes pour assurer la liaison entre Rio de Janeiro et Santiago du Chili. Premier aviateur à réussir le trajet Dakar-Amérique du Sud, il disparut en mer à bord de l’hydravion « Croix du Sud » en 1936.


Rue d’Albertville
Ce chef-lieu d’arrondissement de la Savoie a eu l’honneur d’organiser les Jeux Olympiques d’hiver de 1992.


Rue Georges Clémenceau
Clémenceau « Le Tigre » s’est illustré pendant l’affaire Dreyfus en publiant dans son journal le « j’accuse » de Zola et, plus encore, par sa lutte comme chef du gouvernement à partir de 1917. Il négocia le traité de Versailles en 1919 et y gagna un nouveau surnom ’le Père de la Victoire". Il se retira de la vie publique après son échec à l’élection présidentielle de 1920.


Rue Tourtel
Cette rue et son quartier doivent leur nom au propriétaire de la brasserie de Tatonville qui possédait les terrains avoisinants au début du XXe siècle.


Les rues du secteur Village-Reclus-Jaurès-Lorraine-Vélodrome

Avenue Jean Jaurès
Ancien tracé de la route de Neufchâteau, rue de la Vieille Côte en 1812, sa réputation de voie romaine n’est probablement pas justifiée et elle porte aujourd’hui le nom d’un homme politique dont les idées se cristallisèrent dans la création de la SFIO en 1905. Fondateur du journal l’Humanité, son socialisme fut libéral et il rejeta la dictature du prolétariat. Opposé à toutes les guerres, il fut assassiné par un nationaliste le 31 juillet 1914.


Rue Victor Basch
D’origine autrichienne, ce français philosophe, homme de gauche, président de la Ligue des Droit de l’Homme, fut abattu à 81 ans avec sa femme par des membres de la Milice.


Chemin de la Fosse Pierrière
Il part de l’actuelle avenue du Général Leclerc et gagne les anciennes carrières situées dans la Sapinière à proximité de la Chapelle Notre-Dame des Pauvres. Il en reste 4 sections et une partie est devenue la rue de Provence.


Rue Pierre Seguin
Nom de l’ermite qui vécut au lieu-dit « le Reclus », son, surnom, de 1605 à 1636 et où il mourut à l’âge de 77 ans. Il eut une grande influence sur la vie religieuse et politique de la Lorraine.


Avenue du Vieux Château
Cette rue dominait la source et le vallon du Ruisseau de Nabécor qui correspondait au lieu-dit du même nom. Les travaux de terrassement de la Faculté des Sciences ont fait disparaître cet ancien site. Quant à la rue proprement dite, elle n’existe que depuis une quarantaine d’années.


Avenue du Reclus
Ancien tracé aboutissant à l’Ermitage de Pierre Seguin et qui devint la ferme du reclus jusqu’en 1950. Actuellement, un immeuble de 4 étages occupe l’emplacement de ce site.


Rue Jacques Callot
Graveur génial, il vécut et mourut à Nancy (1592-1635). Après un apprentissage à Rome, il séjourne à Paris. Refusant à Louis XIII de graver le Siège de Nancy, il entreprit au contraire de dessiner les misères et malheurs de la guerre, ainsi que les supplices inspirés directement de la vie des lorrains, bien triste à cette époque.


Place de Condorcet
Ce philosophe, mathématicien et homme politique français né en 1743, collabora à l’Encyclopédie et publia des textes d’économie politique. Ami des Girondins, hostile à la peine de mort contre Louis XVI, il sera arrêté à Clamart et emprisonné. Il s’est empoisonné en 1794 après avoir écrit son « Esquisse d’’un tableau historique des progrès de l’esprit humain ».


Place du Vélodrome
Ce rond-point très important situé au nord de Vandœuvre, presque à la limite de Villers et de Nancy, a été construit à proximité de l’ancien vélodrome édifié en 1906 en bordure de la N74.


Boulevard des Aiguillettes
Nom d’un lieu-dit situé sur le territoire de Villers-lès-Nancy.


Rue du Docteur Gadol
Ancien emplacement du Vélodrome en 1911. Le docteur Gadol a été maire de Vandœuvre avant 1940. Il était aimé et estimé car il soignait gratuitement les plus démunis. C’est grâce à lui qu’eut lieu la première abduction d’eau potable dans le village qui ne connaissait que les fontaines publiques.


Rue Léon Blum
Ancien emplacement du Vélodrome en 1911. Léon Blum est né à Paris en 1872. Élève de l’École Normal Supérieure, il rejoignit le parti socialiste et collabora à l’Humanité avec Jean Jaurès. Partisant de l’Union Sacrée, il fut ministre de 1914 à 1916. Après la rupture du parti socialiste de 1920, il prit la tête de la SFIO et devint Président du Conseil après la victoire du Front Populaire en 1936. Il a été livré aux allemands et déporté à Buchenwald. A son retour, il reprit son activité politique et participa à l’établissement de la IVe République en 1946.


Rue de Provence
C’est une ancienne province du sud-est devenue aujourd’hui Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ses villages pittoresques, sa lavande, son climat agréable, ses spécialités régionales, son célèbre jeu de la pétanque font d’elle une région très touristique.


Avenue du Général Leclerc
De son vrai nom Philippe de Hauteclocque, il s’évada à plusieurs reprises en 1940 et rejoignit le général De Gaulle et rallia la Cameroun à la France Libre. Du Tchad, il mena des opérations contre les italiens et en 1942, il rejoignit Montgomery en Lybie. A la tête de la 2ème division blindée, il libéra Paris le 24 août puis Strasbourg le 23 novembre 1944 et entra à Berchtesgaden en 1945. Il disparut en Afrique dans un accident d’avion.


Rue d’Alsace
C’est une région de l’est de la France qui regroupe les 2 départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. Elle possède le versant oriental le plus court et le plus abrupt des Vosges. Ses forêts, ses villes pittoresques, ses monuments anciens et ses sites attirent beaucoup de touristes. Sa cuisine et ses vins sont fort appréciés.


Rue et Impasse de Lorraine
Cette région administrative et économique du nord-est de la France regroupe les 4 départements de la Meurthe et Moselle, la Moselle, la Meuse et les Vosges. Elle a longtemps vécu de l’extraction du charbon et du minerai de fer, de la sidérurgie et du textile. La Lorraine possède de forts atouts : de vastes espaces forestiers, une agriculture moderne et dynamique, des plans d’eau très nombreux, un potentiel touristique et une situation de carrefour entre le monde latin et le monde germanique. Les arts y tiennent une place importante comme le témoignent ses anciens et beaux monuments ainsi que ses musées. C’est également une région gastronomique aux spécialités fort prisées : macaron, bergamotes, quiche, madeleine, mirabelle...


Impasse des Vosges
Ex impasse d’Alsace. Les Vosges sont un massif montagneux séparant la plaine d’Alsace de la Lorraine. Ses stations thermales et de ski attirent de nombreux touristes mais ne suffisent pas pour revivifier une région qui a beaucoup souffert du déclin du textile.


Place de Verdun
Verdun est la sous-préfecture du département de la Meuse, ainsi qu’un site stratégique ayant connu un destin historique comme en témoignent l’ancien oppidum gaulois appelé Verodunum et la bataille de Verdun de 1917 surnommée « l’enfer de Verdun ». Elle est devenue aujourd’hui « Ville mondiale de la Paix ».


Rue du Général Frère
Officier pendant la 1ère Guerre Mondiale, il commanda l’armée qui se bâtit sur la Somme en 1940. Dès l’armistice, il organisa la résistance dans l’armée ORA. Arrêté par les allemands en 1943, il fut déporté au camp de Struthof où il mourut en 1944.


Rue Gambetta
Homme politique et député de l’opposition sous Napoléon III, il participa à la révolution qui suivit la défaite de Sedan le 2 septembre 1870 et s’évada de Paris assiégé à l’aide d’un ballon pour organiser la résistance en province. Il défendit énergiquement la République jusqu’à sa mort en 1882.


Rue Raymond Champmartin
Marin à Toulon, il participa au sabotage de la flotte française de Toulon le 26 novembre 1942. Revenu chez ses parents, il fut arrêté à Nancy par les allemands en janvier 1943. Compagnon de captivité du Général Frère, il mourut dans une chambre à gaz au camp du Struthof le 17 juillet 1944.


Rue Eugénie Bergé
Anciennement rue du Guéoir, ancien ruisseau qui coulait à l’emplacement de l’actuelle rue Gambetta, elle porte aujourd’hui le nom d’une employée de la mairie, déportée pour acte de résistance et morte à Ravensbrück en 1945. Elle n’hésita pas à établir de fausses cartes d’identité pour les résistants et les réfractaires du STO, leur permettant d’obtenir des ticket d’alimentation.


Ruelle Robée
Ce sentier existait en 1812 et permettait d’accéder aux vergers ou terrains des lieux-dits « les Soutrés » et « Derrière les Jardins ».
Rue du Tonneau Cette petite rue porte le nom de la fontaine en forme de tonneau.


Rue de Villers
Haute Rue puis Chemin de Villers à Vandœuvre. Un gayoir s’y trouvait à l’emplacement de la source du ruisseau des Fosses, ainsi nommé parce que les Vandopériens y avaient creusé des mares. En 1812, le partie entre la rue du Tonneau et la place de la République n’existait pas et elle n’est devenue carrossable qu’en 1889 avec l’ouverture de l’école Jules Ferry.


Rue Jules Ferry
Jules ferry fut le créateur de l’école publique, laïque et obligatoire. Né à Saint Dié en 1832, il joua un rôle important dans la vie politique. Député à partir de 1869, il fut aussi maire de Paris, ministre de l’Instruction Publique et président du Conseil à plusieurs reprises, sous la IIIe République. Il a également été un grand colonisateur : Tunisie, Madagascar, Congo, Tonkin.


Place de la République
Il s’agit de la IIIe République qui, instaurée après la capitulation de Sedan en 1870, gouverna la France jusqu’en 1940. La place, dominée par l’église Saint Melaine et le monument aux Morts inauguré en 1921, aboutit à l’école Jules Ferry.


Rue de Bellevue
Anciennement chemin des Gramées qui faisait partie de l’ancien itinéraire allant de Houdemont à Villers.


Rue Pasteur
Pasteur fut un savant chimiste remarquable, surtout connu en tant que fondateur de la microbiologie. Il constata que certains micro-organismes étaient détruits par un chauffage rapide inférieur à 100° C : la pasteurisation. Sa renommée devint mondiale lorsqu’en 1881, il sauva d’une mort certaine en le vaccinant, un jeune alsacien mordu par un chien enragé. Son œuvre survit à travers les découvertes de l’Institut Pasteur fondée en 1888.


Rue Anatole France
Anatole France Thibault, écrivain français et auteur de romans historiques et de mœurs, a su mêler dans un style classique, l’ironie et le scepticisme à la sensibilité et à la pitié, se rattachant ainsi à la tradition voltairienne. Préoccupé par les problèmes politiques, il se dirigea vers le socialisme.


Rue de Houdemont
En 1812, elle s’appelait rue du Pressoir et se prolongeait par le chemin de la ruelle Harmant. Le sieur Harmant, écuyer, était commissaire au bailliage de Nancy et , à ce titre, faisait appliquer les décisions de justice. La ruelle rejoignait l’ancien chemin de Houdemont à Vandœuvre, au niveau du vieux pont de la Mine. Le pressoir évoque le temps où les vignerons devaient utiliser celui du seigneur.


Rue de la Louvière
Du nom du lieu-dit situé au pied de la côte que surmonte le Bois-le-Duc.


Place du Boulay de la Meurthe
Antoine Boulay est né à Chamouzey, non loin d’Épinal en 1761. 10 ans plus tard, il fut recueilli, élevé et instruit par son oncle Christophe Poirot, curé célèbre de Vandœuvre dont il fut également maire. Quant à Antoine, avocat à 22 ans, il participa au début de la Révolution, s’engagea comme volontaire au bataillon de la Meurthe, continua sa carrière de juriste jusqu’en 1815, date à laquelle il fut exilé pour avoir participé au gouvernement des Cent-Jours. Revenu en France, il resta éloigné de la vie politique et mourut à Paris en 1840.


Rue Victor Hugo
Écrivain français né en 1802, son frère Eugène, également écrivain, était né à Nancy en 1800. Il fut le fils d’un général d’Empire. Il publia son 1er recueil en 1822 et s’affirme en 1830 comme le chef du mouvement romantique, sensibilisé par les évènements politiques et la mésentente avec sa femme puis sa liaison avec Juliette Drouet qu’il ne quittera plus. La mort accidentelle de sa fille le fit se consacrer à la vie politique et il sera élu député en 1848. Il domina le XIXe siècle par la fécondité de son art et la diversité des thèmes qu’il a abordé. Il sera inhumé au Panthéon en 1885.


Rue des Mèzes
Très courte, elle débouchait sur le chemin des Mèzes devenu rue Champmartin. Son nom vient du lieu-dit où se trouvaient jardins et vergers. Ce vocable rappelle peut-être le mot « meix », nom de la manse en Bourgogne, une habitation rurale avec jardins, vergers et champs.


Les rues du secteur Vand’Est - Étoile - Forêt Noire - Square d’Oslo

Rue de Bavière
État d’Allemagne dont la capitale est Munich et qui s’étend du rebord de la chaîne alpine au sud, au bassin de Souabe et de Franconie au nord. Le tourisme s’y est bien développé.


Rue de Cologne
C’est une ville d’Allemagne sur le Rhin, une grande place commerciale et un port fluvial actif, une ville d’art et un centre intellectuel. Elle compte de nombreux monuments anciens dont sa célèbre cathédrale.


Rue de Gembloux
Commune de Belgique, province de Namur. Les bâtiments actuels (XVIIIe siècle) abritent l’Institut Royale d’Agriculture et de Sylviculture. La coutellerie et les matière plastiques ne sont pas négliger.


Rue d’Aix-la-Chapelle
Cette ville d’Allemagne se situe près des frontières belges et néerlandaises. Ce fut la résidence préférée de Charlemagne, qui l’agrandit et fit reconstruire la cathédrale, monument resté très célèbre aujourd’hui.


Rue et place de la Forêt Noire
C’est un massif montagneux de l’Allemagne occidentale situé en face des Vosges et séparé de celui-ci par des failles. Le fossé d’effondrement a donné naissance à la Vallée du Rhin. Son plus haut sommet est la Feldberg : 1493 m.
Rue de Ludwighshafen Ville d’Allemagne qui se trouve sur la rive gauche du Rhin, en face de Manheim. Connue par son grand centre d’industries chimiques.


Rue et square de Heidelberg
C’est une ville d’Allemagne occidentale, sur la rive gauche du Neckar et sur la Bergstrasse. L’une de ses universités est très célèbre et fait partie des plus anciennes du pays. Elle est essentiellement résidentielle et possède quelques petites industries : textile, constructions mécaniques, céramique, instruments de précision.


Rue Goethe
Né en 1749, cet écrivain allemand, après avoir terminé des études de droit, publia en 1774 un drame et un roman par lettres qui feront de lui un des chefs de la jeune école du « Sturm und Drang ». Choisi comme conseiller par le grand duc de Weimar, il s’éloigna de la fougue romantique et se révolta contre les dieux et les lois pour évoluer vers un néoclassique. Libéré de toutes ses fonctions officielles, il achèvera son poème dramatique « Faust », dernier message qui dévoile et résume l’essentiel de sa pensée et de sa vie.


Avenue Jeanne d’Arc

Successivement appelée « La Grande Charrière » au Myen Age en rapport avec la bataille de Nancy de 1477, pui chemin de la Voie de Port de Vandœuvre à Jarvile, cette rue porte aujourd’hui le nom d’un héroïne nationale, née à Domrémy et proclamée sainte en 1920.


Place d’Angleterre
C’est la partie sud de la Grande Bretagne, limitée par l’Écosse et le pays de Galles et également la plus importante du Royaume Uni. La célèbre bataille d’Angleterre, menée vigoureusement par les chasseurs britanniques en 1940, a fait abandonné le combat aux allemands.


Place de Londres
Capitale de la Grande-Bretagne qui se trouve sur la Tamise. De 1831 à 1940, elle est la plus grande ville du monde. Bien située géographiquement, elle fait office de grand carrefour routier, de port, de ville de denier pont. Capitale politique, elle est également le premier centre industriel du pays. Les vestiges de l’ancien Londinium, datant du IIe et IIIe siècles ont été mis au jour.


Place d’Écosse
L’Écosse se situe au nord de l’Angleterre. La capitale est Edimbourg. En 1707, l’acte d’Union des royaumes d’Angleterre et d’Écosse a donné naissance à la Grande Bretagne.


Place d’Irlande
L’île est située à l’ouest de la Grande Bretagne. L’Irlande du Nord (Ulster) a pour capitale Belfast alors que Dublin est celle de l’Irlande du Sud (Eire), indépendante depuis 1921. Le pays doit importer des produits fabriqués et exporter les produits de son élevage. Malgré l’essor du tourisme, la balance commerciale est loin d’être équilibrée.


Rue d’Amsterdam
Capitale des Pays-Bas dont le port et l’industrie n’ont plus leur importance du passé. A rappeler la maison de Rembrandt et le musée Van Gogh et ses contemporains.


Allée de Venlo
C’est une ville des Pays-Bas, située sur la Meuse et dotée d’une ancienne place forte. Elle pratique le commerce d’horticulture.


Allée de Roermond
Ville des Pays-Bas qui se situe au confluent de la Meuse et de la Roer et qui a conservé quelques beaux monuments romans et gothiques ainsi que de vieilles demeures de style.


Allée des Polders

Terrain conquis sur la mer et entouré de digues pour éviter le retour des eaux, il est ensuite asséché et mis en valeur. Les polders se situent principalement aux Pays-Bas, mais la baie du Mont Saint-Michel en est un également.


Rue de Leiden
C’est une ville des Pays-Bas, à 10 km de la mer, traversée par le Vieux Rhin et sillonnée de canaux. Elle possède un observatoire fondé en 1623 et ses musées sont remarquables. Parmi les édifices anciens, le château a été construit sur une butte artificielle. Elle possède quelques industries.


Allée de Marken
Cette ancienne île des Pays-Bas rattachée au continent en 1957 est devenue un village de pêcheurs. Ses typiques maisons de bois et les costumes traditionnels de ses habitants attirent beaucoup les touristes.


Allée de Nimègue
C’est une ville des pays-Bas située sur un bras du Rhin, proche de la frontière allemande.


Allée d’Haarlem
C’est une ville des Pays-Bas, en Hollande septentrionale, à l’ouest d’Amsterdam. Elle doit une certaine importance à ses constructions navales et mécaniques.


Allée d’Utrecht
Ville des Pays-Bas, elle est le nœud routier et ferroviaire sur le canal d’Amsterdam au Rhin. Ces centres administratif, commercial et industriel sont très actifs.


Allée de Rotterdam
C’est une ville des Pays-Bas dont le port est le plus grand du monde. Elle se situe dans le delta du Rhin et de la Meuse, à 30 km de la Mer du Nord.


Place de Delft
C’est une vile des Pays-Bas, célèbre pour ses faïences du XVIIe et XVIIIes siècles et pour sa verrerie. Son beffroi gothique attire également les touristes.


Rue de Verviers
Ville de Belgique dans la province de Liège, elle vit de l’industrie lainière et du travail du cuir.


Rue de Hollande
C’est une région occidentale des Pays-Bas. Elle est constituée en majeure partie de terres gagnées sur la mer grâce aux digues et aux canaux. Les sols, ainsi fertilisés, permettent une agriculture intensive : culture maraîchère, plantes fourragères pour l’élevage bovin. Les plus grands foyers industriels sont concentrés dans les principales villes : Amsterdam, Rotterdam et La Haye.


Allée de Meppel
Petite ville des Pays-Bas qui doit sa vitalité à son marché agricole.


Allée de Bréda
Cette ville des Pays-Bas, ancienne place forte entourée de canaux, se trouve près de la frontière belge. Son château a été reconstruit à partir de 1536 par un architecte italien.


Rue de La Haye
C’est une ville très bourgeoise, d’aspect comme de comportement, des Pays-bas de la province de Hollande méridionale, sur le revers des dunes littorales. Si Amsterdam possède le titre de capitale, La Haye en exerce la plupart des fonctions et c’est également le second foyer culturel du pays. De plus sa plage de Scheveningen est très fréquentée en été par les touristes néerlandais et allemands.


Allée de Limbourg
C’est une province du sud des Pays-Bas. La séparation définitive des Limbourgs belges et néerlandais date de 1839. La polyculture a évolué vers l’horticulture, l’élevage laitier et l’aviculture. L’extraction de la houille a complètement disparue. Les industries de chimie, construction mécanique et automobile se sont bien développées.


Place des Flandres
La Flandre est une région partagée entre la France et la Belgique. Lille est la capitale de la Flandre française, Gand, celle de la Flandre belge. Bien mise en valeur, la Flandre s’est vite retrouvée densément peuplée. L’agriculture y est intensive mais malgré tout dépassée par l’industrie.


Square d’Oslo
C’est la capitale de la Norvège. Son port très important est situé au fond d’un fjord ouvert sur la Mer du Nord.


Les rues du secteur Nabécor - Curie - Montet Octroi - Charmois - Ste. Colette

Rue de Norvège
La Norvège est un état d’Europe du Nord, baigné par l’Océan Atlantique et la Mer du Nord. Malgré sa latitude élevée, la Norvège profite d’un climat assez doux, grâce à l’influence du Gulf Stream.


Rue de la Persévérance
Ainsi appelée en raison de l’acharnement mis par les habitants du quartier pour obtenir des rues carrossables (1960).


Rue Sainte Barbe
Sainte-Barbe est la patronne des artilleurs, des mineurs et des pompiers. Ce nom, donné entre les deux guerres mondiales à deux anciens chemins communaux, le doit à la proximité du 8e Régiment d’Artillerie.


Rue du 8e Régiment d’Artillerie
En 1812, chemin de Brichambeau. La caserne de ce Régiment d’Artillerie est actuellement occupée par le Centre de Sélection et d’Orientation. Cantonnée au Quartier Drouot de 1887 à 1955, cette unité créée par napoléon 1er, participa aux campagnes du Premier Empire, se couvrit de gloire lors de la Première Guerre Mondiale avant d’être réformée à Commercy en 1964.


Rue Gabriel Péri
Ancienne rue de Nabécor. Secrétaire Général des « Jeunesses Communistes », journaliste à « l’Humanité », membre du Comité Central, député en 1932, telles ont été les étapes de la vie politique de Gabriel Péri, avant d’être fusillé avec d’autres otages au Mont Valérien en 1941. Il fut un grand résistant.


Rue Jean Macé
Fondateur de la Ligue Française de l’Enseignement et instituteur, il fut obligé de quitter Paris après le coup d’état de Napoléon III en 1851 et exerça ensuite en province. Il lutta pour l’école laïque et obligatoire.


Rue et Square Aristide Briand
Né à Nantes en 1862, il poursuit ses études d’avocat et devient journaliste à Saint-Nazaire où il s’oriente vers le socialisme et le syndicalisme. En 1901, il fonde le parti socialiste français avec Jean Jaurès. Succédant à Georges Clémenceau, il accède en 1909 à la présidence du Conseil. Il sera 25 fois ministre dont 17 fois Ministre des Affaires Étrangères et 11 fois Président du Conseil. Il recevra le Prix Nobel de la paix en 1926.


Place Gérard d’Alsace
Il a été le fondateur de la dynastie des ducs de Lorraine et de la ville de Nancy, il a régné pendant le XIe siècle.


Avenue Paul Doumer
Paul Doumer appartenait au Parti Radical et fut élu Président de la République en 1931. Il a été assassiné à Paris en 1932 par le russe Gorgulov.


Chemin du Cimetière
Ancien chemin de Bellevue, le chemin du Cimetière unit la rue Paul Doumer à la Rue Sainte-Colette, à proximité du Cimetière du Sud.


Rue Sainte Colette
Religieuse clarisse (1381-1447), elle réforma, en la rendant encore plus sévère, la règle de Sainte-Claire. Un couvent des Clarisses existe dans cette rue, les religieuses qui y vivaient sont connues sous le nom de « petites Sœurs des Pauvres ».


Rue Léon Thiery
Né en 1880, maraîcher, il fut 1er Adjoint au maire sous la municipalité de Monsieur Richard puis Monsieur Chantraine. C’est sur sa proposition que les rues Aristide Briand et Loevenbrück furent ainsi baptisées. Le lieu de son domicile, presque une annexe de la mairie, lui permit d’être particulièrement à l’écoute des problèmes de son quartier. Il décéda en 1939.


Rue Docteur Lévy
Médecin généraliste libéral né en Moselle en 1868, il installa son cabinet dans le quartier Sait-Pierre-Bonsecours. Dévoué et généreux, il fut médecin de l’Assistance Publique et précurseur de la Médecine du Travail et des crèches, dans les usines de tissage et de filature du quartier Bonsecours. Il est décédé à Nancy en 1943.


Rue de Vaucouleurs
C’est une petite ville de Meuse près de Domrémy-la-Pucelle. Jeanne d’Arc s’y rendit en 1428 pour se présenter au Sire de Baudricourt et lui demander un équipage pour la mener à Chinon auprès du Roi Charles VII.


Rue Docteur Roux
Émile Roux est né à Confolens en 1853. Bactériologiste, il entra au laboratoire de Pasteur en 1878 et devint son principal collaborateur. Il créa la cours de microbiologie à l’Institut Pasteur dont il fut directeur de 1904 à sa mort en 1933.


Impasse Iéna
C’est une ville d’Allemagne orientale, sur la Saale. Elle possède une importante industrie d’optique et de mécanique de précision. Il est bon de rappeler la victoire de Napoléon sur les Prussiens, le 14 octobre 1806.


Rue Wilson
28e Président des États-Unis de 1913 à 1921, il observa d’abord une stricte neutralité au début du premier conflit mondial. Mais l’attaque de navires neutres par les sous-marins allemands décida les américains à déclarer la guerre à ces derniers en avril 1917. Le Président Wilson eut une part importante dans la rédaction du Traité de Versailles en 1919.


Rue Saint-Hubert
Patron des chasseurs, sa fête est célébrée le 3 novembre. Mort à Liège en 727, il vit, au cours d’une partie de chasse, un crucifix resplendir entre les bois d’un cerf.


Boulevard Louis Barthou
Il fit adopter la « loi des 3 ans » pour le service militaire en 1913 et tenta une alliance avec l’URSS peu avant sa mort. Il fut assassiné en 1934, lorsque, au titre de Ministre des Affaires Étrangères, il accueillait le Roi Alexandre 1er de Yougoslavie.


Boulevard Georges Clémenceau
Clémenceau « Le Tigre » s’est illustré pendant l’affaire Dreyfus en publiant dans son journal le « J’accuse » de Zola et, plus encore, par sa lutte comme chef du gouvernement à partir de 1917. Il négocia le traité de Versailles en 1919 et y gagna un nouveau surnom « le Père de la Victoire ». Il se retira de la vie publique après son échec à l’élection présidentielle de 1920.


Allée de Grottaferrata
Cette ville jumelée avec Vandœuvre est située à 30 km de Rome, au pied des monts Albains. Une abbaye du XIe siècle, des fresques et mosaïques de la fin du XIIe siècle parachèvent ce centre de villégiature.


Allée de Lemgo
En Allemagne, cette ancienne ville de la Hanse jumelée avec Vandœuvre, conserve un bel ensemble de maisons et monuments d’époque gothique et de la renaissance. Elle vit de ses industries de constructions mécaniques et électriques ainsi que de ses fabriques de meubles.


Allée de Clervaux
Ce petit canton du nord du Luxembourg, dans le massif ardennais, est agrémenté d’un château en partie du XIIe siècle.


Rue et Impasse Pierre et Marie Curie
Successivement Rue Duroc, puis Rue Pierre Curie, la Rue Pierre et Maire Curie porte le nom des découvreurs de la radioactivité du polonium et du radium. Ils reçurent le Prix Nobel de Physique en 1903. Marie Curie créa le premier service mobile de radiographie et reçut le Prix Nobel de Chimie en 1911.


Rue du Maréchal Lyautey
Né à Nancy en 1854, ses obsèques y furent célébrées avec faste en 1934. Toute sa carrière se déroula dans les colonies, en particulier au Maroc, de 1912 à 1925. Il fut Ministre de la Guerre en 1917. A sa retraite, il se retira à Thorey-Lyautey, près de la colline de Sion.


Rue Albert 1er
Il a été le roi des Belges de 1875 à 1934 et a lutté vaillamment à la tête de l’armée pour s’opposer aux Allemands qui avaient violé la neutralité de son pays. Il est mort en escaladant les rochers de marche-les-Dames.


Rue et Impasse Loevenbruck
Curé bâtisseur de la basilique Notre-dame de Lourdes, dont la construction commencée en 1908, s’acheva en 1934. Il reçut du pape Pie XI, le titre honorifique de « Monseigneur ».


Rue du Docteur Calmette
Le ruisseau de Nabécor coule encore à air libre au fond des jardins des maisons du côté impair de la rue. Le Docteur Calmette découvrit les traitements antivenimeux et antipesteux. Associé au biologiste Camile Guérin, il inventa la vaccination préventive contre la tuberculose (le BCG).


Avenue et rue du Charmois
La propriété du Charmois est une ancienne maison franche. Elle fut vendue comme bien national quand sa propriétaire, la veuve Lombard, eut émigré pendant la Révolution. Le château actuel devait y être construit à la fin du XIXe siècle. Propriété de la commune depuis 1985, alors que Monsieur Michel Bertrand était Maire, le domaine a été totalement restauré et ses salles sont louées pour des réunions ou des banquets.


Allée du Parc
C’est sous-entendu allée du Parc du Charmois.


Square de Liège
C’est une province de Belgique dont le chef-lieu porte le même nom. Sur la rive gauche de la Meuse, la Hesbaye est un plateau de craie, c’est une région agricole. La ville de Liège conserve son influence et son rayonnement grâce à son enseignement supérieur et de recherche, ses banques, ses sièges sociaux, ses commerces et grâce également à sa situation remarquable de carrefour routier, autoroutier, ferroviaire ainsi que sa voir navigable, d’où son surnom « Cité Ardente ». De nombreux monuments et musées témoignent des fastes d’une ville princière.


Rue d’Anvers
Ville de Belgique, c’est le troisième port d’Europe, après Rotterdam et Marseille. Elle est réputée pour son industrie de taille de diamants.


Allée de Spa
Spa est une station thermale et un centre e villégiature de Belgique, près de Liège. Elle est célèbre pour ses eaux ferrugineuses et bicarbonnatées.
Rue et allée de Bruxelles Le choix de cette ville de Belgique comme siège du Conseil des Ministres de la Commission CEE font d’elle l’une des capitales de l’Europe.


Square de Charleroi
Ville de Belgique sur la Sambre, son canal navigable unit la Meuse et le bassin industriel du Hainaut à la capitale, Bruxelles.


Rue d’Arlon
De cette ville antique de Belgique, subsistent surtout un établissement thermal et son rempart du Bas-Empire dans lequel avaient été remployés des monuments funéraires sculptés des IIe et IIIe siècles, maintenant conservés au Musée Archéologique.


Rue et Square de Bruges
Cette ville de Belgique fut au Moyen Age le plus grand port d’Europe occidentale. En plus de centaines de maisons anciennes, la ville possède des hôtels aristocratiques, un beffroi de 1282 dominant les halles gothiques de 1248, l’hôtel de ville construit en 1376 et achevé en 1420 et de nombreux monuments de la Renaissance.


Allée de Dudelange
Cette ville appartient au grand-duché de Luxembourg, près de la frontière française. Elle se distingue par sa sidérurgie.


Rue du Luxembourg
État de l’Europe occidentale dont la capitale est Luxembourg et la langue officielle le français. La ville, située dans un beau paysage est agréable et enferme dans son noyau primitif qui domine l’Alzette et la pétrusse, d’anciens monuments comme le palais grand-ducal, la cathédrale, le musée d’État et la Bibliothèque nationale. Elle est devenue un important centre financier international.


Place de Dinant
Ville de Belgique, chef-lieu d’arrondissement de la province de Namur, sur la rive droite de la Meuse. Il reste quelques ateliers (dinanderie) de l’industrie traditionnelle de la chaudronnerie de cuivre.


Rue de Bastogne
Cette ville de Belgique, chef-lieu d’arrondissement, de la province de Luxembourg, se situe au cœur de l’Ardenne. En 1944, elle résista vaillamment à l’offensive allemande grâce aux chars de Patton.


Rue et square de Belgique
Cet État d’Europe occidentale est formée de 9 provinces : Anvers, Brabant, Flandres orientale et occidentale, Hainaut, Liège, Limbourg, Luxembourg et Namur. Sa capitale est Bruxelles et les 2 langues officielles sont le français et le néerlandais.


Rue et Square de Namur
Ville de Belgique au confluent de la Sambre et de la Meuse, son centre industriel est très actif grâce aux textile, chimie et coutellerie.


Les rues du secteur Cheminots Lorrains - Haut de Penoy - Haut de Crévic - Parc Fleuri

Rue Emmanuel Chabrier
Ce compositeur français entre dans l’administration en 1861 pour démissionner 18 ans plus tard afin de se consacrer à la musique. Il se tourna de préférence vers les sources populaires françaises ou espagnoles, la modalité et les recherches rythmiques : Bourrée Fantasque, Espana, Gwendoline...


Rue Charles Gounod
Ce compositeur français né en 1818 fut un organiste de grand talent. A partir de 1850, il s’est consacré à la musique profane après avoir été compositeur de musique d’église. Ses opéras (Faust, Roméo et Juliette), connurent une célébrité mondiale.


Rue César Franck
Compositeur et organiste français d’origine belge né en 1822, il contribua au renouveau de la musique française au XIXe siècle.


Rue et Impasse Georges Bizet
Compositeur français né à Paris en 1838, il se consacra au théâtre lyrique, dont il avait le sens inné. Après sa mort en 1875, ses principaux ouvrages, Les Pêcheurs de perles, l’Arlésienne et Carmen, ont connu un succès triomphal.


Rue de Charmes
Patrie de Maurice Barrès, Charmes est une petite ville située sur la Moselle en direction d’Épinal.


Allée Erik Satie
Musicien français né à Honfleur en 1866, il se lia d’amitié avec Debussy qui s’intéressa à ses essais « naïfs » et à son œuvre orchestrale. Il mourut dans un isolement misérable à Paris en 1925 en laissant de nombreuses pages pour le piano en plus de nombreuses autres œuvres célèbres comme Ballet Parade, commandé par Diaghilev.


Rue Roberval
Gilles Personne de Roberval a donné son nom à un système de balance à plateaux découverts et à deux fléaux à bras égaux. Né à Roberval près de Senlis en 1602, il fut également un pionnier de la géométrie infinitésimale.


Rue Bernard Palissy
Génial céramiste-émailleur du XVIe siècle, il brûla ses meubles et le plancher de sa maison pour mener à bien ses expériences. Il devint célèbre par ses plats et ses vases sculptés, rehaussés de couleurs vives.


Boulevard de l’Europe (depuis J. D’Arc)
L’Europe est une des cinq partie du Monde. C’est la plus petite, mais aussi la plus peuplée, avec des climats tempérés qui donnent une grande variété de végétation.


Rue Jacquard
Né en 1752 à Lyon, il inventa le métier à tisser qui porte son nom. Grâce à son dispositif, des dessins compliqués pouvaient être réalisés sur une étoffe par un seul ouvrier.


Rue de Crévic
Nom du lieu-dit « Haut de Crévic », qui domine la vallée du ruisseau de la fontaine du « Pré Teint ».


Rue Claude Debussy
Né en 1862, il est l’auteur de mélodies, de cantates, de pièces pour piano, de musique symphonique comme Pelléas et Mélissande ou La Mer. Par ses orchestrations dégagées de l’influence de Wagner, il créé un langage musical nouveau inspiré à la fois par les peintres impressionnistes et la littérature d’avant-garde de son époque.


Rue Gabriel Faure
Il est l’un des plus grands maître de la mélodie française et de la musique de chambre. Né en 1845, ce compositeur donna à sa musique un charme pénétrant et utilisa des harmonies subtiles : Requiem, Prométhée, l’opéra Pénélope. Il fut directeur du Conservatoire de paris et mourut en 1924.


Rue Gustave Charpentier
Compositeur français né à Dieuze en 1860, il fut célèbre par ses « Impressions d’Italie » en 1890 et remporta un succès total avec son drame naturaliste « Louise » en 1900. Pour le centenaire de Victor Hugo, il créa le « Chant d’apothéose ». Il mourut à paris en 1956.


Rue Saint-Exupéry
Cet homme ut à la fois pilote civil, pilote de guerre et écrivain. C’est ainsi qu’il participa à l’aventure de l’Aéropostale avec Guillaumet, Mermoz, qu’il pilota un avion d’observation pendant la « drôle de guerre » et la débâcle de mai-juin 1940. Il reprit, comme volontaire, le combat aérien en 1943. Ses principales œuvres littéraires : Courrier Sud, Vol de Nuit, Terre des Hommes, Pilote de Guerre montrent sa sensibilité à l’amitié et à l’amour des hommes, vertus qu’il exprima parfaitement dans Le Petit Prince. Il disparut lors de sa dernière mission de guerre en 1944 entre la France et la Corse.


Rue Charles Péguy
Cet écrivain français né à Orléans en 1873 fut un socialiste vivant sa politique comme une expérience religieuse en l’interprétant en terme de morale. Ses œuvres littéraires et poétiques en seront imprégnées. Au début de la contre-offensive de la Marne, il sera tué le 5 septembre 1914, convaincu que celle-ci est la « dernière des guerres ».


Rue et Square Arthur Rimbaud
Poète français né à Charleville en 1854 qui révolutionna la poésie en lui donnant des dimensions nouvelles, en refaisant l’écriture, en rompant les rythmes accoutumés et en inventant des sensations méconnues. Le Bateau Ivre fut le premier poème qu’il soumit à Verlaine, lors de leur rencontre en 1871. Revenu d’Afrique, où il pratiquait le commerce de l’ivoire, avec une tumeur au genou, il mourut à Marseille en 1891.


Rue et Impasse François Villon
François de Montcorbier est né à Paris en 1431. Poète, il fit de sa vie la thème de ses plaisanteries de telle sorte que l’on ne saisissait plus très bien les allusions aux évènements et aux personnages. Il fut incarcéré au Châtelet pour vol et meurtre puis condamné à être pendu pour une rixe sans gravité. Un arrêt du parlement cassa la sentence en 1463 et il fut banni de Paris pendant 10 ans. Le « Lais » et le « Testament » furent 2 de ses plus grands chefs-d’œuvre.


Rue et Impasse Gérard de Nerval
Gérard Labrunie dit Gérad de Nerval est un écrivain français né en 1808. Il se rattacha au romantisme et ses sonnets « les Chimères » font de lui un précurseur de Baudelaire, de Mallarmé et du surréalisme. Sujet à des crises de démence, il fut trouvé pendu à une grille.


Rue de Chateaubriand
10e enfant d’une famille aristocratique, il fut écrivain et homme politique. Meneur de l’opposition ultraroyaliste, il est d’abord éloigné par Louis XVIII qui le nomme ministre de France à Berlin puis ambassadeur à Londres. Devenu Ministre des Affaires Étrangères, il organisa l’expédition de l’armée française en Espagne en 1823. Il consacrera la dernière partie de sa vie à finir les Mémoires d’outre-tombe, récit dans lequel dominent la nostalgie de son existence et celle de son époque.


Rue et Impasse Alain Fournier
Henri Aban Fournier dit Alain Fournier, romancier français né en 1886, est l’auteur du Gand Meaulnes terminé en 1913, un an avant sa port. Ce récit mystérieux relate l’histoire d’un adolescent parti à la recherche du bonheur impossible.


Allée du Vercors
La source de la Fontaine du Pré-Teint se situait en haut de cette impasse et suivait le tracé de cette voie. Le Vercors est un plateau situé entre l’Isère et la Drôme, où se groupèrent lors de la guerre 39-40, 3500 maquisards. Le 19 juillet 1944, 1000 soldats allemands montèrent à l’assaut et se rendirent maîtres des lieux au prix d’un effroyable massacre puisque même les blessés et leurs médecins y furent assassinés.


Rue Paul Verlaine
Né à Metz en 1844, enfant tardif, il fut choyé par ses parents et suivit des études classiques pour entrer dans l’administration qu’il délaissa bien vite pour les salons littéraires. Sa poésie se joua des mots, des rimes, des rythmes, préférant l’impair au pair. Son amitié avec Rimbaud fut tumultueuse et lui valut 2 années de prison pour avoir blessé celui-ci. Retombant dans l’alcoolisme, il termina ses jours dans les hôpitaux en 1896.


Rue des Glières
Le plateau des Glières se trouve dans le massif du Chablais en Haute-Savoie. De violents combats s’y déroulèrent sur 10 jours en mars 1944. Il fallut plus de 20000 hommes de la Wehrmacht, des SS et la Milice de Vichy pour venir à bout des maquisards. Les prisonniers et les blessés furent massacrés.


Rue Clément Marot
Poète français né en 1496 à Cahors, il fut un élève médiocre et membre des « enfants sans souci ». En 1527, accusé d’hérésie, il fut incarcéré au Châtelet. 7 ans plus tard, compromis dans l’Affaire des Placards, il se cacha chez Marguerite de Navarre. Il édita des œuvres de François Villon et devint poète de cour où il inaugura le grand lyrisme religieux. Il a écrit le premier sonnet français.


Chemin de Heillecourt
Anciennement chemin des Béheuilles, il est appelé aussi chemin des bœufs et sert de limite entre Vandœuvre et Houdemont.


Square du Haut de Penoy
C’est un lieu-dit de la zone où fut construit le lotissement du même nom.