www.vandoeuvre.fr

Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy

Château Anthoine (Propriété privée)

JPEG

Bâti au XVIe siècle et remanié essentiellement au XVIIIe siècle, le Château Anthoine marque l’entrée basse du village. Cet ancien domaine d’officiers ducaux a appartenu vers 1540 à la famille de Lescut. Jean de Lescut, dont on peut voir la pierre tombale à l’église Saint-Melaine où il repose avec son épouse Jeanne Le Poignant, décède sans héritier en 1589. Le Duc de Lorraine élève alors le domaine en « maison franche » en faveur de François de Chastenoy, officier ducal.

Sous l’Ancien Régime, le « cens » est la redevance de toute nature due au seigneur. Cependant celui-ci est parfois tenté de l’accroître, en demandant un « surcens ». Les anciennes maisons franches (au nombre de quatre sur le village) étaient des propriétés sur lesquelles ne pesait aucun « surcens ». Elles étaient donc « franches de redevance supplémentaire », faveur accordée par le seigneur à certains nobles dont il était le suzerain.

JPEG

En 1630 le domaine est érigé en « fief noble » par le Duc Charles IV, et en 1702 Charles de Virion, Seigneur de Pulligny, entre en possession du château. Cependant, sur décision ducale le fief lui est retiré et adjugé en 1736 à Pierre-Marc Anthoine, beau-fils du Conseiller-maître en la Cour des Comptes de Lorraine, qui devient ainsi Seigneur du fief de Vandoeuvre jusqu’au démembrement du domaine en 1776. Celui-ci est alors acquis par François de Millet de Chevers, dont la descendance vivra au château jusqu’en 1882, année de sa vente à un loueur de voitures nancéien, Isidore Boniface, qui y résidera à son tour durant près de 40 ans. La propriété est achetée en 1925 par Charles Friedrich, célèbre tapissier et décorateur de l’Ecole de Nancy, et restera dans sa famille jusqu’en 1995.

Avec ses façades et sa belle toiture, ses deux tours d’angle, ses ailes en retour, son escalier à cage vitrée, son mur de clôture et son jardin, le château et son parc sont inscrits au titre des Monuments Historiques depuis 1996. Bien que propriété privée, il est ouvert aux visiteurs lors des journées du patrimoine.