www.vandoeuvre.fr

Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy

Retour sur Urban Week

> le 14 novembre 2012

Battle MC

Le vendredi 26 octobre à partir de 20h, la salle des fêtes de Vandœuvre s’est transformée en « ring » pour MC (maître de cérémonie).
Ceux qui ont vu « 8 miles », film qui raconte la vie d’Eminem, le rappeur de Detroit, savent bien qu’il ne s’agit pas ici de combat pugilistique, mais simplement d’une battle hip-hop, où les chanteurs aux textes ciselés s’affrontent face à un jury qui juge de leur flow autant que de leurs textes.

Cette battle Mc, inédite dans le cadre d’Urban Week (anciennement semaine des cultures urbaines), était organisée en partenariat avec Proof Records, jeune association spécialisée dans le milieu hip-hop pour l’accompagnement artistique et technique des talents hip-hop.

Ce soir là ce sont donc 16 MCs de la ville et/ou de la région qui étaient présents sur scène et qui se sont affrontés jusque tard dans la nuit, devant une centaine de spectateurs conquis par le spectacle.
Finalement, c’est un jeune Vandopérien, « Debza » (son nom de scène), qui remporte le titre et le price money de 500 €.

Inauguration salles de musculation

La venue du rappeur Médine à Vandœuvre était l’occasion choisie par le maire, Stéphane Hablot et Nadia Lahrach, adjointe déléguée à la jeunesse, d’inaugurer la nouvelle salle de musculation du quartier Mairie (le « K-Ré » pour les jeunes) et la salle rénovée de Meppel, à Vand’est.

Le chanteur du Havre, lui aussi issu d’un quartier défavorisé, était donc à peine débarqué en gare de Nancy, qu’il est venu avec toute son équipe et REDK (l’autre rappeur de la soirée, qui vient lui de Marseille) pour inaugurer la salle du K-Ré (qui se trouve à l’endroit des anciens Restos du cœur, aux Villes de France) et celle de Vand’est.

Responsables d’associations, jeunes, élus, et services de la ville se sont ainsi retrouvés pour discuter autour du pot de l’amitié servi à Meppel.

Les discours du maire et de Médine pour inaugurer ces salles allaient dans le même sens, encourageant les jeunes présents à venir s’y éprouver dans le respect des locaux et en toute convivialité.

Démo graff puis chantiers graff

Aussi, suite à une première démonstration de graff, réalisée par le graffeur Kader Bentaloul (KDR Color), au service jeunesse, une dizaine de jeunes de Vandœuvre ont participé à un grand chantier éducatif visant à décorer la salle de réunion du service jeunesse (première semaine de la Toussaint) puis la salle de musculation du K-Ré (deuxième semaine).

Encadrés par Kader, pour la partie artistique, et par les animateurs du service jeunesse pour la partie éducative, ces jeunes ont témoigné de leur bonheur d’avoir fait ce chantier sur ce support qu’ils connaissaient mais ont ici appris à mieux le maîtriser.

Les jeunes ont atteint les objectifs qui leur avait été fixé, ils ont bien fini les deux fresques et ont glané une petite somme pour la réalisation d’un projet jeunesse.

Concert hip-hop de Médine et REDK

Comme dans l’ancienne version d’Urban Week, ce week-end autour des cultures de rue se clôturait par un grand concert hip-hop à la salle des fêtes de Vandœuvre. Cette année, la tête d’affiche était le rappeur Médine, qui a su enflammer les 350 personnes présentes avec ses textes engagés, comme « Don’t Panik » ou « Alger pleure » (qui parle de l’indépendance de l’Algérie et qui dénonce les méfaits du colonialisme) et porté par une voix rauque et des beats bien lourds.
Accompagné en première partie par des groupes locaux comme « Stratégie de paix », « Debza » et « Double conscience » puis par le rappeur « REDK », le concert d’Urban Week a rassemblé en grande partie les jeunes de Vandœuvre de 13 à 25 ans et il a su aussi attirer des personnes de toute l’agglomération, voire de la région.

On attend avec impatience l’édition 2014 !

< Retour aux actualités