www.vandoeuvre.fr

Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy

Le « coureur » du Vélodrome

> le 29 septembre 2012

Le maire, Stéphane Hablot, André Rossinot, président de la Communauté Urbaine du Grand Nancy et Rahim Faiq, adjoint délégué à la culture étaient réunis pour inaugurer la sculpture monumentale de Jean-François Laurent. Un moment particulier pour la ville tant ce lieu est chargé d’histoire. Il témoigne de l’évolution de l’urbanisme et surtout de la volonté des habitants de se réapproprier le carrefour du Vélodrome.

Le Vélodrome, construit en 1906, était par son importance le second de France après celui du Vel d’hiv. Il a été utilisé jusqu’en 1936 et permis de grandes manifestations sportives. Les nancéiens venaient nombreux chaque dimanche assister à des courses cyclistes, combats de boxe, courses de vachettes etc. La brasserie et la salle de bal accueillaient les danseurs et des rassemblements politiques. Il fut abandonné en 1936 et démoli ultérieurement.

Chacun a en mémoire les essais malheureux d’aménagement de ce lieu symbolique de l’identité de la ville. Il y avait donc un enjeu réel pour un aménagement nouveau en phase avec les aspirations des habitants.

Les premières réunions consacrées à l’aménagement se sont tenues dès novembre 2010, avec une grande ligne directrice : implanter une sculpture monumentale sur le thème de l’eau ou du vélo, en lien avec l’historique du site.
Cinq sculpteurs du Grand Est ont été invités à présenter un projet en relation avec le cahier des charges.

Une réunion publique a été organisée le 24 février 2012 afin de présenter aux habitants les propositions des artistes, d’esthétiques différentes. A l’issue de cette présentation, une majorité d’habitants a exprimé son intérêt pour le projet de Jean-François Laurent.
La symbolique du cercle (cercle de la roue, cercle de la vie…) associée à l’humain omniprésent (en équilibre, en effort, en suspension…) a fortement marqué les esprits.

L’œuvre « De passage » a été installée le 9 juillet dernier. Le personnage a été coulé par Joël Huguenin, fondeur à Vézelise, les cercles en acier et l’installation sont le fruit du travail des Métalliers Lorrains de Nancy.

Le carrefour a désormais un nouveau visage, une symbolique forte de la marche, du mouvement. Les deux cercles qui se croisent font référence au carrefour. Le sportif court depuis l’avenue du Général Leclerc pour monter vers le haut de la ville. Du haut de ses 6 mètres, il représente le mouvement vers l’avenir.

La ville avait honoré le travail de Jean-François Laurent en organisant une exposition de 50 de ses œuvres au domaine du Charmois à la fin du mois de mai. Les habitants on ainsi pu découvrir l’artiste et ses œuvres exceptionnelles.

Jean-François Laurent est un artiste autodidacte qui a commencé a travaillé la pierre et le bois dans les années 1970 avant de se passionner pour le bronze et la technique de la cire perdue. Il a ouvert son atelier galerie à Lezey en 2002. Il expose désormais à travers le monde.

Enfin, le maire de Vandœuvre a tenu à félicité le sculpteur en qualité de lauréat de l’appel à projet de cet aménagement urbain et à remercier la CUGN qui a financé cet aménagement, la ville ayant la responsabilité du choix de l’œuvre.

< Retour aux actualités