www.vandoeuvre.fr

Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy

Décès d’André Drapp, grande figure du sport vandopérien

> le 14 novembre 2008

L’athlète et catcheur André Drapp est décédé le 14 novembre à l’âge de 89 ans. Il laisse le souvenir d’un sportif hors normes et d’un homme avec de grandes valeurs.

Avant-dernier d’une famille de huit enfants établie à Lunéville, André Drapp arrive à Nancy à l’âge de 6 ans, où il étudie et obtient son certificat d’études à 12 ans. A 16 ans, il fréquente le Club Vasseur, première association de sport en salle à Nancy. Il y pratique la culture physique, la lutte gréco-romaine puis le catch. Après la 2e guerre mondiale, il monte à Paris pour intégrer le club où s’entraînent les catcheurs. Il y fera la connaissance de Lino Ventura et deviendront vite très bons amis, catcheront souvent ensemble et participeront à des doublages pour le cinéma.

En 1947, à l’Elysée-Montmartre, André participe au concours du plus bel athlète de France : il finit premier. En 1948, il est invité à se présenter à « Monsieur Univers » à Londres. Il se classe 3e et décroche le titre de Monsieur Europe. Il fera ensuite une grande tournée aux USA pendant plus de 6 ans, devenant la coqueluche du tout-Hollywood et de ses nombreuses stars. En 1956, il revient en France où les galas de catch s’enchaînent. Il est l’un des catcheurs les plus populaires, sous le nom du « Lion de Lorraine » jusqu’au jour où, à 52 ans, un grave accident de voiture l’oblige à raccrocher pour toujours. Il décide de revenir s’installer en Lorraine, à Vandœuvre plus particulièrement.

Pour sa reconversion, il créé une salle de musculation et de remise en forme à Vandœuvre, « l’Elysée-Club », implantée rue Georges-Bizet. Elle ouvre ses portes en 1970 et André Drapp devient directeur et professeur de culture physique jusqu’en 1990. Pendant ces 20 années, il instaure une atmosphère conviviale et se lie d’amitié avec toute la vie sportive vandopérienne. Chacun apprécie la droiture de l’homme et sa gentillesse. Après son départ en retraite en 1990, il continue à fréquenter assidûment la salle pour se maintenir en forme jusqu’à l’âge de 84 ans.

L’homme aux 3000 combats a tiré sa révérence, laissant derrière lui un profond respect des Vandopériens qui l’ont côtoyé. A sa famille, la Ville présente ses sincères condoléances.

< Retour aux actualités