www.vandoeuvre.fr

Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy Ville de VANDOEUVRE-lès-Nancy

Chantier du réservoir d’eau potable dans le parc Richard Pouille

> le 25 mai 2016

Les nuisances générées par les travaux actuellement en cours au niveau du parc Pouille, sous maîtrise d’ouvrage de la Communauté Urbaine du Grand-Nancy, ont amené le Maire de Vandoeuvre à saisir le Président de la CUGN (par courrier et à l’occasion d’une rencontre qui a eu lieu le 24 mai à la CUGN) pour lui demander d’enjoindre l’entreprise (le groupe VINCI) de respecter des horaires de chantier conformes aux engagements contractualisés (et qui faisaient suite à des engagements pris par la CUGN auprès des habitants lors d’une réunion publique qui s’est tenue en amont des travaux, le 21 octobre 2014).

En effet, actuellement, l’entreprise procède à des opérations de forage, ce qui génère des pics de bruits pouvant dépasser les 100 dB(A) (mesures de bruit effectuées en façade des bâtiments avoisinants le chantier). Compte tenu de ces niveaux de bruit prévisibles, il avait été convenu que l’amplitude horaire serait restreinte afin de ne pas trop perturber la tranquillité des riverains.

Or, depuis, le début du chantier, et malgré des rappels répétés à l’entreprise et à la Cugn, les opérations dépassent régulièrement la plage horaire d’exécution des travaux.

Le Maire a donc fait savoir au Président de la CUGN que cette situation, qui nuit gravement à la santé et au bien être des habitants, ne pouvait pas durer. Le Président s’est engagé à intervenir personnellement auprès de l’entreprise.

En plus de la saisine du Président de la CUGN, le maire de Vandœuvre a également décidé d’organiser une réunion publique jeudi 16 juin, où seront conviés des représentants de la maîtrise d’ouvrage, de l’entreprise ainsi que les habitants des copropriétés directement impactées. Cette réunion sera l’occasion de voir si la situation s’est normalisée suite aux différentes interventions de la ville et de la CUGN auprès de l’entreprise.

Enfin, les services de la ville de Vandoeuvre restent mobilisés et étudient actuellement toutes les options possibles si jamais l’entreprise ne déférait pas aux injonctions d’ici la réunion publique du jeudi 16 juin.

< Retour aux actualités